À bâtons rompus avec... Brigitte Lefèvre, ca février 1972 (44’)

Lise Brunel interroge Brigitte Lefèvre (née en 1944) au moment où elle vient de fonder, avec Jacques Garnier, le Théâtre du silence. Tous deux ont quitté le Ballet de l’Opéra de Paris dans le but de « créer une danse ouverte sur l’époque moderne » (selon l’expression du Dictionnaire de la danse en 2008). Brigitte Lefèvre, accompagnée du danseur et chorégraphe Richard Duquesnoy, évoque ici le fonctionnement de la compagnie, basée alors à Villejuif, et les différents lieux où elle se produit. Elle décrit également le style de ses ballets et l’importance que revêt, pour elle, la danse moderne, puis revient sur son expérience à l’Opéra de Paris et ses rencontres décisives avec certains chorégraphes contemporains. Elle évoque aussi le Studio-Ballet de Michel Descombey, et le Groupe des sept, collectif de danseurs du Ballet de l’Opéra. Enfin, l’entretien aborde la problématique de la formation du danseur, la question du public et conclut sur l’évocation des pièces alors en tournée.

PNG - 334.4 ko
Brigitte Lefèvre et le Théâtre du Silence, programme "Microcosmos - Quintet - Webern opus 5 - Anaktoria", Théâtre de la Ville (Paris), 20 février 1972 / Fonds Gilles Hattenberger–Médiathèque du CN D