Adage

Emprunté au vocabulaire musical et dérivant du terme « adagio », le mot « adage » apparaît au début du
XIXe siècle dans le milieu chorégraphique, d’abord sous sa forme italienne puis francisée. Dans le contexte
de l’entraînement comme dans celui du spectacle, il désigne une suite de mouvements exécutés sur un
tempo lent. Dans les ballets classiques tels que les conçoit Marius Petipa à la fin du XIXe siècle, l’adage
constitue toujours la première partie (à laquelle il donne son nom) d’un pas de deux.


Voir en ligne : http://thot.cnd.fr/article.php++cs_INTERRO++idfi...