Analyse du mouvement

Pour comprendre les enjeux de l’analyse du mouvement aujourd’hui, il est nécessaire de resituer le contexte historique à partir duquel une certaine vision du corps et du mouvement (du corps en mouvement) a pu se développer. En effet, jusqu’à l’époque classique, c’est le modèle linguistique qui domine la gestuelle. Privilégiant le point de vue de la communication, le corps se donne à voir comme partition de signes physiques que le public reconnaît d’emblée comme faisant sens. La gestuelle - dans le domaine de la danse comme en peinture - suppose l’existence d’un code pour que l’expérience du message ait un sens.


Voir en ligne : http://thot.cnd.fr/article.php++cs_INTERRO++idfi...