Andrews, Jerome

Dans « Jerome Andrews, Forwards and Backwards », l’interview filmée quelques mois avant sa mort par Nicole et Norbert Corsino, Jerome Andrews raconte, non sans un certain lyrisme, l’incident qui lui fit clairement apparaître sa vocation : « Une nuit, je crois que c’était probablement la pleine lune, j’avais douze ans et j’ai rêvé. Je suis sorti dans le jardin et j’ai commencé à danser et à réaliser mon corps dans l’extase de l’animal.... C’était le début. [...] C’est toujours cette fabuleuse image de mon être dansant dans le jardin avec les orangers et les odeurs de la nuit qui m’a fait danser depuis. »
Né en septembre 1908 à Plaistow - New Hampshire - d’un père menuisier, le jeune Jerome Andrews est éveillé à diverses pratiques artistiques avant de s’orienter assez tôt vers la danse : « Il était prévu entre mon père et ma mère que leurs enfants auraient une éducation dans tous les domaines artistiques. Elle [ma mère] ne comprenait rien à ce que je faisais en danse mais elle était d’accord parce que c’était mon choix. »(2) Dès lors, Jerome Andrews s’inscrit à la Cornish School de Seattle où il obtient une bourse et où il suit un enseignement principalement constitué de danse classique, fancy dancing et danse de salon.


Voir en ligne : http://thot.cnd.fr/article.php++cs_INTERRO++idfi...