Appartement

A la fin du XVIIe siècle, le mot « appartement » désigne l’ensemble des réceptions offertes certains soirs, à
partir de 1682, par Louis XIV dans ses Grands Appartements du château de Versailles. En effet, d’octobre
à Pâques, trois fois par semaine, de 18 heures à 22 heures, les salons d’apparat accueillent les courtisans,
conviés à partager divers plaisirs avec la famille royale.
Comme le définit clairement Antoine Furetière dans son « Dictionnaire universel » en 1690, l’appartement
consiste en « une fête ou une réjouissance que le Roi [donne] à toute sa cour dans ses appartements
superbement meublés et éclairés, avec musique, bal, danse, collation, jeu et autres divertissements
magnifiques ».
Le terme s’impose aussi rapidement, par extension, pour désigner ce même type de soirée lorsque la cour
séjourne à Fontainebleau et à Chambord. L’emploi du mot « appartement » cependant décline, dans les
années 1710, au profit de celui de « jeu ».


Voir en ligne : http://thot.cnd.fr/article.php++cs_INTERRO++idfi...