Atelier de la danse

En 1947, Jacqueline Robinson fonde son propre studio à Nottingham, baptisé le Jacqueline Robinson Dance Studio. Avec cette initiative, elle inaugure « une attitude d’artisan de la danse » selon laquelle une création chorégraphique s’élabore dans le cadre d’un atelier.
Installée à Paris l’année suivante, Jacqueline Robinson reconstituera en 1950 le studio de Nottingham dans son appartement de la rue de Constantinople, obéissant à la même conception artisanale de la danse.


Voir en ligne : http://thot.cnd.fr/article.php++cs_INTERRO++idfi...