Barre dans l’enseignement classique (La)

Dans les ouvrages du danseur et maître de danse August Bournonville (1760-1843), les exercices à la barre ne sont pas toujours jugés efficaces dans l’entraînement du danseur. Ils ne « sont nécessaires que pour peu qu’on veuille sans trop de fatigue se préparer à la leçon proprement dite. Les procédés forcés pour tourner les hanches et les pieds sont, à mon avis, loin d’être beaux, plutôt ridicules, indécents et presque toujours parfaitement inutiles ». La barre, si elle est utilisée pour maintenir le corps, n’est pas, à cette époque, un instrument indispensable. Elle est une étape dans l’éducation du danseur, mais elle ne permet pas l’acquisition des qualités premières telles que l’aplomb, la vigueur et la force.


Voir en ligne : http://thot.cnd.fr/article.php++cs_INTERRO++idfi...