Ecole des sables (L’)

Quinze ans après la fermeture de l’école Mudra Afrique, fondée par Maurice Béjart et dont elle fut directrice pendant cinq ans, la chorégraphe franco-sénégalaise Germaine Acogny décide en 1996 d’implanter un complexe destiné à favoriser le développement et la professionnalisation de la danse contemporaine en Afrique. Cette structure, installée dans le village sénégalais de Toubab Dialaw, abrite le Centre de danses traditionnelles et contemporaines africaines, baptisé également Ecole des sables, et la compagnie permanente Jant-Bi dirigée par Germaine Acogny.


Voir en ligne : http://thot.cnd.fr/article.php++cs_INTERRO++idfi...