« Filmer la danse : cartographies ornementales » par Teresa Castro

Filmer la danse et les numéros musicaux, c’est parfois se lancer dans une véritable cartographie des mouvements et des gestes aboutissant à la transformation des corps – et des images – en des ornements. Calico Mingling (Babette Mangolte, 1973) sera le point de départ d’une exploration à rebours de cette question, dans un exercice d’archéologie visuelle volontairement hétérogène.

Teresa Castro est maître de conférences en études cinématographiques et audiovisuelles à l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. Ancienne chercheuse post-doctorante au musée du Quai Branly et au Max Planck Institute for the
History of Science de Berlin, elle a été commissaire associée pour la section film de l’exposition Vues d’en haut (Centre Pompidou Metz, 2013).
Une partie de ses recherches porte sur les rapports entre cinéma et cartographie : à ce propos, elle a notamment publié La Pensée cartographique des images. Cinéma et culture visuelle (2011). Ses recherches actuelles concernent la dimension animiste du cinéma.