Journal d’inquiétude

Après « Tout ceci (n’) est (pas) vrai » (2003), le chorégraphe et danseur Thierry Baë crée en 2005 « Journal d’inquiétude », qu’il sous-titre : « Pièce impossible pour un danseur et ses doublures ». Le projet initial consiste à monter un solo, mais l’enjeu se déplace très vite. Au début de la pièce, le chorégraphe danse effectivement, tout en commentant à haute voix ce qu’il fait. Il s’encourage, se critique, se donne des conseils pour améliorer sa prestation. Cette danse semble pouvoir cesser à tout moment, l’interprète montrant des signes de fatigue. Le solo laisse alors place à un film qui se présente comme le journal de la création.


Voir en ligne : http://thot.cnd.fr/article.php++cs_INTERRO++idfi...