Kaplan, Mustapha

Originaire d’une petite ville d’Anatolie, Mustafa Kaplan rejoint Istanbul pour ses études d’ingénieur en
électronique et télécommunication. C’est au sein de son université qu’il prend ses premiers cours de danse
en 1984. En élaborant son premier solo sans avoir jamais vu, selon ses dires, de spectacle de danse
classique ni contemporaine, Mustafa Kaplan s’inscrit d’emblée au sein d’une génération de danseurs
chorégraphes dont le mot d’ordre est le renouvellement de la danse contemporaine turque via la recherche
et la construction d’un style propre à chacun.
L’on comprend alors pourquoi Mustafa Kaplan ne suit pas une formation académique mais construit son
expérience de danseur à travers ses multiples rencontres. Il est autant influencé par la pratique des arts
martiaux que celle du contact improvisation, du Body Mind Centering, du théâtre ou encore de la
sémiologie. S’il s’initie dans un premier temps à la technique Graham auprès de Geyvan McMillan, puis
auprès d’Aydin Teker, il apprend également la technique classique au sein du groupe de Cem Ertekin. Il
travaille ensuite avec un groupe de danseurs intitulé « Green Grapes », une sorte de collectif où l’on
s’essaie à l’expérimentation en tout genre.
Le TAL


Voir en ligne : http://thot.cnd.fr/article.php++cs_INTERRO++idfi...