Ecriture

L’IPMC a souvent interrogé, à l’occasion de ses différentes manifestations, le rapport de l’écriture à la danse, les liens possibles et particuliers qu’entretiennent ces deux moyens d’expression. L’organisation d’une table-ronde dans le cadre de la manifestation nationale « Fureur de lire » en 1992 a été notamment l’occasion d’approfondir le sujet et de l’aborder dans toute la diversité de ses approches.

N. B. : Seuls sont mentionnés les fonctions ou champs d’activité des intervenants au moment de leurs interventions dans les manifestations de l’IPMC.

Arguel, Mireille - "L´écriture comme acte de création" - 8 min
Table ronde, le 17 octobre 1992 - Programme (pdf)

Mireille Arguel : maître de conférence à l’Université René Descartes Paris 5, chercheur associé CNRS, responsable du laboratoire d’études et de recherches sur Corps-Art-Mouvement (ERCAM-Paris-V).

Bernard, Michel
Table ronde, le 17 octobre 1992 - Programme (pdf)

Michel Bernard : écrivain, philosophe, fondateur du Département danse de l’Université de Paris 8.

- "Comment peut-on écrire sur la danse ?" - 5 min

- "Le secret de la danse" - 5 min

Porte, Alain - [Autour de François Delsarte et la transmission] - 5 min
Table ronde, le 17 octobre 1992 - Programme (pdf)

Alain Porte : écrivain, sanskritiste.

Mouton, Martine - "Le processus de déconstruction : oralité et écriture" - 17 min
Jeudi de la danse du 12 novembre 1992

Martine Mouton : chercheuse en sémiologie.