L’invitation à la danse (livre)

Homme de lettres, critique d’art, Léandre Vaillat (1878-1952) a amoureusement défendu et illustré la tradition de la danse classique. Comme le souligne Françoise Reiss dans ses annales chorégraphiques (1953), « Léandre Vaillat a tant aimé la danse, qu’il en a fait passer dans son style la grâce et l’agilité » et « son intention était de transposer la technique sur le plan de la poésie. »
A la fois témoignage et essai sur l’esthétique de la danse, "L’invitation à la danse" (qui reprend en partie ses "Réflexions sur la danse"), déroule comme un fil rouge une classe de Madame Blanche d’Alessandri-Valdine (c. 1862-1948) avec qui Lycette Darsonval a travaillé.


Voir en ligne : DOC00003507