Lachambre, Benoît

Né le 10 février 1960 à Montréal (Canada), Benoît Lachambre s’est d’abord formé à la danse jazz et à la
danse classique avant d’appréhender la danse contemporaine. Après avoir dansé pour les Ballets jazz de
Montréal de 1978 à 1980 puis le Toronto Dance Theatre de 1980 à 1983, il s’initie à d’autres techniques de
danse tels que le release, le contact improvisation et la composition chorégraphique, notamment à New
York avec Stéphanie Skura et Nina Martin : « Quant aux techniques, j’ai fait du jazz - tournure naturelle en
venant de mon milieu ouvrier d’origine - puis de la danse classique. Là j’ai pu percevoir assez tôt une
coupure entre classique et moderne. J’ai fait de la technique Limon, Falco, Cunningham, Graham, Nikolaïs.
Puis j’ai basculé vers le contact-improvisation, et plusieurs techniques de release. De 1975 à 1990 : cela
m’a pris beaucoup de temps pour comprendre ce dont je ne voulais pas, et devenir enfin authentique. (...)
C’est-à-dire que ne m’intéresse que la sensation de l’action créative, dans l’engagement et la perception de
soi »(1). Depuis, Benoît Lachambre adopte une démarche expérimentale centrée sur le mouvement dansé
à la fois en tant que chorégraphe, interprète, improvisateur et enseignant.


Voir en ligne : http://thot.cnd.fr/article.php++cs_INTERRO++idfi...