« Loft avec vue : Street Dance, 1964 » par Julie Perrin

La reconstruction de Street Dance (en 2013 à l’université des Arts de Philadelphie puis en 2016 au CN D à Pantin) invite à relire et interroger les quelques documents laissés par cette danse de six minutes. Plusieurs fils alors s’entrecroisent : les constructions imaginaires forgées à partir de l’archive, les déconvenues du chercheur et la réflexion sur la chorégraphie située que Lucinda Childs suscite. En effet, Street Dance opérait en 1964 une percée dans
l’espace urbain new-yorkais.

Julie Perrin est enseignante-chercheuse au département danse de l’université Paris 8 Saint-Denis et membre junior de l’IUF (2016). Elle fait partie du bureau de l’association des Chercheurs en danse (2014-2018) et du comité scientifique éditorial de la revue Recherches en danse (2012-2015). Ses recherches concernent la relation esthétique et les conduites de l’attention. Elles portent sur la danse contemporaine à partir de 1950 aux États-Unis et en France, en particulier sur la spatialité et la chorégraphie située. Elle est l’auteur de Figures de l’attention. Cinq essais sur la spatialité en danse (Les Presses du réel, 2012). Elle développe actuellement une recherche intitulée Danse et paysage.