Méthode Feldenkrais

Moshe Feldenkrais (1904-1984), né en Russie, passe son enfance et son adolescence en Israël. C’est dans les années 1920 qu’il arrive à Paris pour y faire ses études. Il devient docteur en sciences physiques et assistant de Frédéric Joliot-Curie puis de Paul Langevin. Son intérêt le porte également vers les disciplines corporelles. Il est l’un des premiers européens à être ceinture noire de judo et c’est lui qui introduit la discipline en France dans les années 1930, et en Angleterre dans les années 1940. Amateur de football, il se blesse gravement au genou lors d’un match. Après avoir essayé toutes sortes de soins, une opération est envisagée, mais les médecins sont peu optimistes quant à son succès.
Fort de ses connaissances de physicien et de judoka, Moshé Feldenkrais décide de se rééduquer lui-même. Il fait des recherches en anatomie, en neurophysiologie et en psychologie, et remet radicalement en question son attitude et sa manière de penser. A partir de l’observation systématique de ses habitudes de comportement, il cherche à comprendre le fonctionnement automatique du corps humain et comment une meilleure utilisation de son potentiel vital peut être envisagée.


Voir en ligne : http://thot.cnd.fr/article.php++cs_INTERRO++idfi...