Musique minimaliste

Le mouvement minimaliste, né dans les années 1960 et d’origine américaine, fait partie des courants
esthétiques importants du XXe siècle. Dès le début, des chorégraphes se sont intéressés à ces musiques
qui proposaient une voie différente de celles empruntées par la musique contemporaine encore très
influencée soit par l’école de Vienne, soit par les représentants d’une esthétique issue de la tradition
post-debussyste.
Parmi les chorégraphes qui ont travaillé sur des oeuvres de compositeurs minimalistes, on peut par
exemple citer des artistes aussi divers que : Richard Alston, Susan Buirge, Carolyn Carlson, Lucinda
Childs, Siobhan Davies, Laura Dean, Andy De Groat, Mats Ek, Eliot Feld, Molissa Fenley, Flemming Flindt,
Jean-Claude Gallotta, Peter Goss, Anna Teresa De Keersmaeker, Jiri Kylián, Phyllis Lamhut, Daniel
Larrieu, Lar Lubovitch, Maguy Marin, Peter Martins, Elisa Monte, Mai-Ester Murdmaa, Ohad Naharin, John
Neumeier, Ashley Page, Rodrigo Pederneiras, Jerome Robbins, Heinz Spoerli, Twyla Tharp, Hans Van
Manen.


Voir en ligne : http://thot.cnd.fr/article.php++cs_INTERRO++idfi...