Pionniers de la danse moderne en France

La danse moderne naît dans le sillage des nouvelles théories du mouvement du début du XXe siècle et notamment de la rythmique Jaques-Dalcroze. Jerome Andrews, Françoise et Dominique Dupuy, Jacqueline Robinson et Karin Waehner sont les instigateurs de ce mouvement en France. Influencés par le travail d’artistes allemands comme Mary Wigman ou Jean Weidt, ils portent des créations modernes originales sur les scènes de théâtre et disséminent un enseignement fécond fertilisé par les techniques contemporaines.

Des textes électroniques, reportages photos, extraits vidéo d’oeuvres ou d’entretiens illustrent ce que fut l’aventure de ces pionniers.

  1. Présentation de Karin Waehner par Sylviane Pagès, 2003
  2. Présentation de la pièce "Visages de femmes" par Claire Delcroix, 2003
  3. Présentation de la pièce "Vanités en leur enclos" par Sylviane Pagès, 2003
  4. Présentation de Jacqueline Robinson par Claire Delcroix, 2003.
  5. Présentation de la pièce "Epithalame" par Sylviane Pagès, 2003
  6. Présentation des Ballets modernes de Paris par Sylviane Pagès, 2003
  7. Présentation de Jerome Andrews par Claire Delcroix, 2003
  8. Présentation de la pièce "Le cercle dans tous ses états" par Claire Delcroix, 2003
  9. Présentation des RIDC par Sylviane Pagès, 2003
  10. Extraits vidéo en ligne : « Passeurs de danse », 1998 ; « Karin Waehner, l’empreinte du sensible », 2002 ; « La pédagogie selon Françoise Dupuy », 2002 ; « La danse comme construction et comme combat », 2002 ; « La griserie de l’espace, soirée autour de Jerome Andrews », 2008 ; « La longue histoire de “Vieilles gens vieux fers” : Prologue et Danser avec Jean Weidt », 2010 ; « Acte sans parole I », 2014 ; « Sehnsucht », 2015
  11. Reportages de la photographe Marion-Valentine : Françoise Dupuy, Dominique Dupuy et Jerome Andrews - « L’arbre », « Le jour où la terre tremblera » - Avril 1960 ; Deryk Mendel - « Apprendre à marcher » - Avril 1960 ; Ballets modernes de Paris - « Mouvement en trois mouvements » - Théâtre Récamier (Paris) - Juin 1961.