Regard d’artiste : Mathilde Monnier

Mathilde Monnier
Venue à la danse tardivement, Mathilde Monnier s’intéresse à la chorégraphie dès 1984.
Ses questionnements artistiques sont liés à des problématiques d’écriture du mouvement en lien avec des questions plus larges comme "l’en commun",
le rapport à la musique, la mémoire. Sa nomination à la tête du Centre chorégraphique national de Montpellier Languedoc-Roussillon en 1994 marque le début d’une période d’ouverture vers d’autres champs artistiques ainsi qu’une réflexion en acte sur la direction d’un lieu institutionnel et son partage. Elle alterne la création de projets qu’elle signe seule avec des projets en co-signature, rencontrant différentes personnalités
du monde de l’art : Katerine, Christine Angot, La Ribot, Heiner Goebbels...
Le 26 décembre 2013, elle est nommée directrice générale du CND.