Répéter

Dans ce bain commun, se débrouiller est une règle et ce, dans des délais très courts. Le temps de répétition est compté et les chorégraphes ou les maîtres de ballet donnent peu d’indications. Parmi les innombrables exemples à disposition, on évoquera celui d’Yvette Chauviré à propos de son interprétation dans Les Deux Pigeons (Mérante, 1886, repris par Aveline en 1919), laquelle connut un grand succès. Elle raconte comment Aveline, maître de ballet chargé de lui faire travailler sa variation, lui «  expliqua hâtivement bien sûr, le caractère du rôle. Il fallait tout de suite saisir en vol. J’ai appris de mon mieux  », conclut-elle. Le rythme du travail s’est considérablement accéléré à partir des années 1970-1980. Le temps de répétition est très bref, parfois quatre à cinq services de deux ou trois heures pour la reprise de «  chefs-d’œuvre  », fussent-ils courts.

https://www.numeridanse.tv/video-pr...