Uesugi, Mitsuyo

Dans sa jeunesse, Mitsuyo Uesugi étudie la danse classique à Tokyo. Dès 1967, elle danse avec la Momoko Tani Ballet Company. En 1969, elle participe à une comédie musicale et crée ses premiers spectacles avec des acteurs et des musiciens, dans la série de spectacles intitulée « Espace de l’angoisse ».
A cette époque, elle travaille également comme modèle pour des sculpteurs et cette expérience corporelle immobile est déterminante pour l’évolution de sa danse. Jean Viala précise en quoi son travail de modèle pour le fameux sculpteur japonais Churyo Sato, nous aide à comprendre sa danse : « Modèle : c’est, immobile, rentrer dans la lumière et réveiller les flux vitaux du corps tout entier pour atteindre une présence plus aiguë. Et le secret de sa danse se cache là : arriver à une densité maximum de l’être, parvenir à une intensité qui imprègne peu à peu par osmose l’espace autour d’elle. La danse de Uesugi évolue entre ces deux pôles : le poids de la vie, et cet abandon dans l’espace. Danse toute de présence, comme une respiration sereine de l’être. »


Voir en ligne : http://thot.cnd.fr/article.php++cs_INTERRO++idfi...