Vanités en leur enclos

En 2003, âgés de plus de soixante-dix ans et après plus de cinquante ans de carrière, Françoise et Dominique Dupuy créent une nouvelle pièce, « Vanités en leur enclos », dans le cadre de la Biennale de danse du Val-de-Marne. Cette pièce, dans laquelle ils sont également interprètes, voit le jour après que Françoise et Dominique Dupuy ont participé en 1999 à « La Danse du temps » de Régine Chopinot, et présenté une de leurs dernières créations, « Faits d’artifice », en 2001 avec le Ballet Atlantique.
Comme « Faits d’artifice » en 2001, « Vanités en leur enclos » est signée conjointement par Françoise et Dominique Dupuy. Ils renouent ainsi avec leur collaboration artistique et leur complicité d’interprètes alors qu’ils n’avaient pas chorégraphié ensemble depuis les années 1970.
La pièce est un quatuor formé du duo complice de Françoise et Dominique Dupuy et de deux jeunes danseurs, Paola Piccolo et Wù Zheng, qui sont également tous deux chorégraphes. Wù Zheng, issu de la danse traditionnelle chinoise et de la danse classique, se forme au Centre national de danse contemporaine d’Angers (CNDC) et est interprète de la compagnie Montalvo-Hervieu. Paola Piccolo s’est formée aux Rencontres internationales de danse contemporaine (RIDC) et est interprète pour différents chorégraphes (Martin Kravitz, Héla Fattoumi et Eric Lamoureux, Lena Josefson, Sidonie Rochon...)


Voir en ligne : http://thot.cnd.fr/article.php++cs_INTERRO++idfi...