Archives sonores de Lise Brunel

Quelques rencontres remarquables entre 1969 et 1986

À bâtons rompus avec... John Cage, 1979 (96’)

Lorsque Lise Brunel réalise cet entretien avec le compositeur américain John Cage (1912-1992), probablement à la fin de l’année 1979, ce dernier accompagne Merce Cunningham, invité vedette du Festival d’automne à Paris – avec une programmation au Théâtre de la ville, des events et une exposition au Centre Georges-Pompidou.
Sur un ton assez détendu, le compositeur parle du duo qu’il forme avec Cunningham et de leurs façons respectives de travailler. Il se souvient de sa rencontre, en 1936-1937, avec le futur chorégraphe, alors élève de Bonnie Bird, à la Cornish School de Seattle, où Cage était pianiste accompagnateur. Il s’attarde également sur sa composition en cours : Roaratorio, une pièce musicale (sur laquelle Cunningham réalisera en 1983 une chorégraphie) qui s’inspire de l’œuvre de James Joyce. L’entretien évoque cette source littéraire mais aussi la musique d’Arnold Schoenberg ou d’Éric Satie, le théâtre d’Antonin Artaud ou encore la peinture de Piet Mondrian. Enfin, il est question des happenings organisés au Black Mountain College dans les années 1949-1952.