Institut de pédagogie musicale et chorégraphique

L’IPMC a souvent interrogé, à l’occasion de ses différentes manifestations, le rapport de l’écriture à la danse, les liens possibles et particuliers qu’entretiennent ces deux moyens d’expression. L’organisation d’une table-ronde dans le cadre de la manifestation nationale « Fureur de lire » en 1992 a été notamment l’occasion d’approfondir le sujet et de l’aborder dans toute la diversité de ses approches.

N. B. : Seuls sont mentionnés les fonctions ou champs d’activité des intervenants au moment de leurs interventions dans les manifestations de l’IPMC.

Arguel, Mireille - "L´écriture comme acte de création" - 8 min
Table ronde, le 17 octobre 1992

Mireille Arguel : maître de conférence à l’Université René Descartes Paris 5, chercheur associé CNRS, responsable du laboratoire d’études et de recherches sur Corps-Art-Mouvement (ERCAM-Paris-V).

Bernard, Michel - "Comment peut-on écrire sur la danse ?" - 5 min
Table ronde, le 17 octobre 1992

Michel Bernard : écrivain, philosophe, fondateur du Département danse de l’Université de Paris 8.

Dobbels, Daniel - "Le secret de la danse" - 5 min
Table ronde, le 17 octobre 1992
Porte, Alain - [Autour de François Delsarte et la transmission] - 5 min
Table ronde, le 17 octobre 1992

Alain Porte : écrivain, sanskritiste.

Mouton, Martine - "Le processus de déconstruction : oralité et écriture" - 17 min
Jeudi de la danse du 12 novembre 1992

Martine Mouton : chercheuse en sémiologie.

Inventaire des archives IPMC

Les archives de l’IPMC ont fait l’objet d’un inventaire détaillé. Ces archives sont liées à l’administration et aux différentes activités de l’association (pédagogie, documentation, édition, recherche).

consulter l’inventaire du fonds de l’IPMC

Programmes des événements
Table ronde, 17 octobre 1992

"Fureur de lire, fureur de danser"

Télécharger (PDF – 1600 ko)
Jeudi de la danse du 12 novembre 1992
Télécharger (PDF – 304 ko)