Archives sonores de Lise Brunel

Quelques rencontres remarquables entre 1969 et 1986

À bâtons rompus avec... Odile Azagury et Anne-Marie Reynaud, 1976 (60’)

En ce début de l’année 1976, lorsque Lise Brunel réalise cet entretien avec les deux fondatrices du Four solaire, Anne-Marie Reynaud (1945-2009) et Odile Azagury, l’aventure de ce collectif de danse contemporaine vient tout juste de commencer. Leur échange porte sur de nombreux aspects qui définissent l’identité de la compagnie : choix et signification du nom « Four solaire », répartition des rôles au sein du collectif, présentation de la pièce fondatrice Nom ou prénom, processus de composition et rapport entre danse et théâtre. Anne-Marie Reynaud évoque longuement son expérience avec Carolyn Carlson au sein du Groupe de recherche théâtrale de l’Opéra de Paris (GRTOP) de 1974 à 1976. L’entretien se termine notamment avec une discussion sur le travail des post-modernes américains tels Lucinda Childs ou Andy de Groat dans le spectacle de Robert Wilson Einstein on the beach.

PNG - 555.1 ko
Anne-Marie Reynaud et Odile Azagury, "Nom ou prénom", [sans lieu], ca.1977 / Fonds Four Solaire–Médiathèque du CN D